09/03/2010

64T10 Suite

661vlk

En 1945, l'usine de Wolfsburg est sous direction anglaise. Suivant les engagements du major Hirst, l'usine ne fonctionne pas uniquement pour la réparation et l'entretient des véhicules KDF existants ou anglais mais aussi pour produire un nombre limité de VW.

66vlk-wolfsburg-3

C'est à cette période que Kurt Kuhnke, pilote de course dèjà connu avant guerre, et Walter Hampel,  "ingénieur" chez Volkswagen depuis 1938, prennent contact avec la direction de l'usine. Ils sont convaincu qu'il existera, dans le millieu des années 50, un marché pour un coupé sport Volkswagen (donc 10 à l'avance).

66vlk-wolfsburg-2

Cette idée est appuyée par le responsable de la conception, Josef Kales. On lui doit déjà le développement du moteur de 24.5cv par l'ingénieur moteur Gustave Volgensang.

Les dirigeants britannique donnent leur accord, à conditions que la voiture ne soit pas construite dans l'usine et qu'elle aie un nom neutre ! Ce sera la VLK pour Vollstromlimusinen-Leichtbau-Konstruktion.

6vlk hockenheim
Hampel, dessine en détail la voiture, un master est réalisé en bois et testé en soufflerie ce qui donne un coéfficient de 0.21 (soit bien moins que certains bac à mazout qu'on croise tous les jours).

La carrosserie est confié à un petit atelier dirigé par Henry Schwen. Petit, mais ayant déjà une solide réputation.

A la base de la VLK il y a un chassis de Kubel, ensuite le moteur développé par Volgensang, et finalement une structure en treilli d'alu sur lequel vient la carrosserie de Schwen !

La forte ressemblance avec la T64 n'est pas un hazard puisque certains participants au projet VLK, ont travaillé sur le projet de la T64 fin des années 30 .

La voiture est présentée en fevrier 1947 et testée sur un tronçon de l'autoroute prés de Brunswick. En aout 1947, elle gagne sa première course a Hambourg avec Kuhnke au volant. Beaucoup d'articles ont été publié sur la voiture, ce qui a donné lieu a l'émergeance de nombreux autres projets et à l'organisation de courses réservées aux "bases VW".

66vlk-wolfsburg
Avec plus de 50.000 Kubel, 15.000 Schwimm produits et quelques autres KDF rescapées den '45, les pièces étaient encore facilement disponibles et donc beaucoup de garages se mettent à la conception d'une voiture de course sur base des pièces VW à disposition.

66vlk
En 1948, Kuhnke n'est plus invincible avec la VLK, un autre pilote le bat presqu'a chaque course, Petermax Muller (a suivre). Pour rivaliser avec lui, Kuhnke coupe le toit de la VLK, sans succes, le roadster ne parvient toujours pas à battre Muller. Cette année là , Nordhoff devient le patron de Volkswagen Gmbh. Il n'est pas très porté sur la course automobile et decide d'abandonner le projet VLK , la voiture est vendue à Richard Trenkel.

Kuhnke ,Hampel et Kales ont réellement été des visionnaires concernant un coupé sport sur base VW, puisque c'est exactement millieu des années 50 (1955 pilpoil) que le coupé Karmann voit le jour !

66vlk-1

Suivant ce que j'ai trouvé, il semble que les photos du treilli soient issues de l'album photos de Kuhnke, ce serait donc la VLK et non pas la T64 que l'on voit !

 

Par Philär

17:30 Écrit par Mike dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

cool j'aime bien ces petites pages d'histoire !

Écrit par : Relic | 09/03/2010

Et dis... Ca c'est de l'article de la mort hein...

Écrit par : yvre | 09/03/2010

niiiice ça c'est du beau boulot ...

Écrit par : amaury | 09/03/2010

Les commentaires sont fermés.